Avez-vous déjà choisi l’architecte de votre communication ?

01 septembre 2021

88 6 min
Architecte devant son plan

Partager sur les réseaux

logo LinkedIn logo Twitter logo Facebook

Plombier, coiffeur, cuisiniste. Musicien, restaurateur, assureur.

J’arrête ici la liste des métiers, sinon mon boss viendra me tirer l’oreille : « Dis donc, ce n’est pas parce que je te paie au mot que tu dois te payer ma tête » ! Je l’entends déjà et je souris silencieusement dans mon bouc blanchissant.

En égrenant ces quelques métiers pour ouvrir ce billet, je n’avais qu’une seule intention : rappeler que chacun-chacune a des capacités bien précises dans son rayon.

Avec une pince, des ciseaux, un crayon, une cuillère ou une guitare, selon sa discipline, chaque spécialiste est en mesure d’accomplir les gestes que son métier réclame.

En bref, il peut le « faire ». Et quand ses gestes sont parfaitement réalisés, vraiment bien de chez bien, on parle alors de « savoir-faire ».

Dans la foulée du « faire » et du « savoir-faire », il reste une étape cruciale : trouver les clients qui vont permettre au faiseur d’exercer son art pour en vivre. Par la magie d’une simple inversion, cette étape se résume également en deux mots : faire savoir !

 

Faire, savoir-faire et faire savoir.

 

Faire, savoir-faire et faire savoir. La boucle est bouclée.

Le « faire-savoir », c’est la communication. C’est la passerelle qui établit la connexion entre le détenteur d’un savoir-faire et ses clients.

Disons-le sans détour : la communication est un métier en soi. Pour être plus précis, la communication est le fruit d’un travail collectif, impliquant plusieurs spécialités, et donc plusieurs métiers.

Si le rédacteur se charge de trouver les bons mots pour présenter un service ou un produit, il aura très souvent besoin du graphiste pour les mettre en valeur. Tous deux compteront ensuite sur les bons soins d’un développeur pour que leur joli message se retrouve en bonne place sur un site internet. Les compétences d’un community manager seront également sollicitées afin de diffuser la bonne parole sur les réseaux sociaux.

Ces quelques exemples révèlent une vérité incontournable : la communication est un travail d’équipe. Pour s’approcher de la cage d’en face, les joueurs d’un onze ont besoin d’un plan d’attaque. Pour charmer leurs convives dans un délai raisonnable, les brigadiers qui s’activent en cuisine aussi.

Pour atteindre des résultats, la communication exige une stratégie. Le faire-savoir se construit, comme une maison, en respectant un ordre, une logique, un timing et des données concrètes, consignées dans deux documents importants, la charte éditoriale et la charte graphique. Ainsi se nomment les cahiers de charges de la communication.

Si nous poursuivons la comparaison maison-communication, il est facile de considérer les mots comme des briques et les éléments graphiques comme autant de fenêtres. Ensemble, ils vont constituer votre « façade ». Ils formeront l’image visible par l’homme de la rue.

L’enjeu n’est donc pas anodin ! Votre façon d’empiler les mots et d’ajuster les formes sera déterminante à l’heure du jugement : votre ouvrage a-t-il l’aspect d’une baraque bancale ou affiche-t-il la sérénité d’une construction solide, durable et attractive ?

Tout ce qui précède nous guide vers un constat inéluctable et imparable : il faut un architecte pour orienter votre communication !

 

Choisissez patiemment votre architecte, il n'en faut pas 50 !

 

L’architecte a son propre savoir-faire.

On ne lui demande pas de touiller dans le béton, de lisser des joints ou de scier des planches. On ne lui demande pas non plus de grimper sur une échelle avec un sac de 30 kilos sur l’épaule et peu nous importe de savoir s’il en est capable ou pas.

Mais l’architecte connaît les forces et les faiblesses de toutes les choses qui s’emboîtent quand il s’agit de poser des fondations et d’élever un édifice. Quels avantages, quelles contraintes, comment ça fonctionne, comment ça tient ? Il sait.

Son métier, en fonction d’un budget convenu, c’est d’intégrer tous les paramètres pour que les murs soient d’équerre, que l’orientation soit parfaite et que la lumière se sente aussi bien que le museau d’un ours sur une tartine de miel.

 

Orchestrer la manoeuvre et faire des choix stratégiques.

 

En français, il n’y a pas de petit nom charmant pour désigner l’architecte de la communication, c’est dommage. Pour dénommer ce métier palpitant, on se rabat sur le « communication manager » de nos amis britanniques. Je trouve que ça manque de quelque chose, mais peu importe, ce n’est pas déterminant. Ce qui compte, c’est que le manager de la communication considère son métier avec l’œil d’un chef de chantier.

Casque sur la tête, pour garder l’image, il doit avoir les yeux partout et s’entretenir avec tous les corps de métier. Ce dialogue permanent est la clé de sa réussite. Il permet d’anticiper les éventuels problèmes de matériel ou de matériau, les retards et bien d’autres soucis.

Tout cela demande du temps et de l’énergie. Dans les grandes entreprises, il y a forcément quelqu’un dans le fauteuil du communication manager, mais quid dans les petites structures ?

Si vous êtes chauffagiste avec une équipe de 6 ouvriers ou patron de 3 boulangeries avec 12 salariés sur Paris, vous ne pouvez pas être au four et à la chaudière en même temps. Pour développer une communication gagnante, vous avez tout intérêt à externaliser le chapeautage de votre faire-savoir.

En travaillant main dans la main avec un « architecte de communication » qui prendra la mesure de votre métier, vous bénéficierez d’une expertise utile pour développer vos affaires et votre notoriété.

 

Prenons quelques minutes pour en parler !

 

Comment le SEO peut-il stimuler le référencement de votre site internet, s’il existe ?

Comment concevoir votre site s’il n’a pas encore vu le jour ?

La formule one page serait-elle une piste envisageable ?

La création d’un blog attractif pourrait-elle augmenter votre taux de conversion ?

Une campagne d’e-mailing peut-elle servir vos intérêts de façon efficace ? Si oui, à quel rythme, avec quels outils et à quel coût ?

Mailchimp, Datananas, ça vous parle ?

La conception d’un livre blanc a-t-elle du sens dans votre cas ?

Comme le montre cette rafale de questions, il y a de nombreuses clés sur le trousseau de la communication.

Si vous souhaitez en parler, ce sera avec grand plaisir. Il suffit de caler un rendez-vous téléphonique avec Virgil pour faire un premier topo.

Copywriter

Michel Dablon

Allumeur de sourires.

Nos autres articles :

Code sur un écran

Développement

Guide : 7 facteurs incontournables à connaître avant de développer et créer un site internet

Pas facile de s’y retrouver quand on cherche à développer et créer un site internet au meilleur rapport qualité/prix. Voici donc 7 facteurs incontournables à prendre en compte ! [Lire la suite]
Posts-it "content"

Rédaction

Exemple de recette d’une stratégie éditoriale réussie

Vous avez déjà lu des exemples de stratégie éditoriale mais l’obscurité persiste ? Bleu Pétillant vous livre sa vision d’une stratégie éditoriale réussie. [Lire la suite]
flèche retour blog

RETOUR BLOG